komoot
  • Découvrir
  • Planificateur d'itinéraire
  • Fonctionnalités
Découvrir

Itinérance en milieu alpin — La haute traversée de Belledonne (GR 738)

prakharamba (CC BY-NC-ND 2.0)

Itinérance en milieu alpin — La haute traversée de Belledonne (GR 738)

Randonnée - Collection par Chloé Perceval

8-18

jours

3-6 h

/ jour

77,9 mi

29 150 ft

29 100 ft

Anciennement nommée sentier des bergers, la haute traversée de Belledonne a été entièrement balisée en 2018. Le projet a été initié par la Fédération des Alpages, qui souhaitait mettre en valeur le patrimoine pastoral de Belledonne. Et c’est vraiment une réussite ! L’itinéraire vous permet de traverser toute la chaîne de Belledonne et de découvrir ses forêts, ses alpages, ses crêtes et ses sommets. Personnellement, je trouve ça assez incroyable de se dire qu’il est possible de traverser une chaîne de montagnes dans son intégralité, sans forcément être un·e alpiniste chevronné·e.

La chaîne de Belledonne est l’un des principaux massifs dits cristallins des Alpes, comme le sont le massif des Écrins ou encore le massif du Mont-Blanc. Elle fait 80 kilomètres de long et une quinzaine de kilomètres de large et n’est traversée par aucune route. C’est vraiment la montagne comme on l’imagine : sauvage, magnifique, rude aussi, et où les possibilités d’aventures et de dépassement de soi semblent infinies. Belledonne compte 90 sommets de plus de 2 500 mètres d’altitude et 70 lacs. Autrement dit, où que vous soyez sur cette traversée, vous n’êtes jamais loin d’un pic impressionnant ou d’un lac aux eaux cristallines. En bonus, vous aurez sûrement la chance de croiser nombreux bouquetins. Ils ont été réintroduits dans les années 1980 sur la montagne voisine du Rissiou et ont depuis colonisé Belledonne. On y trouve aujourd’hui une des plus grandes populations de bouquetins des Alpes !

Le GR 738 est exigeant, et s’adresse à des personnes en très bonne condition physique. À l'exception de la dernière journée, toutes les étapes ont plus de 1 000 mètres de dénivelé positif. Les étapes 2, 3 et 4 se finissent à des refuges non gardés et ne passent par aucun point de ravitaillement. La deuxième partie de l’itinéraire est un peu plus confortable. Vous terminez les étapes 5 et 6 à des refuges où vous pourrez vous restaurer et acheter un pique-nique pour le lendemain. L’étape 7 prend fin au Recoin, où vous pourrez vous restaurer et vous ravitailler avant la dernière étape. Quel que soit le nombre d’étapes que vous prévoyez de faire, pensez à bien étudier la carte et soyez sûrs de prévoir assez de nourriture. Vous aurez besoin de forces pour venir à bout de cette traversée !

Chaque étape se finit à un endroit où vous pourrez passer la nuit, que ce soit une cabane non gardée, un refuge ou une aire de bivouac. Les cabanes non gardées fonctionnent sur la base du “premier arrivé, premier servi”. En plein été, il est raisonnable de prendre une tente avec vous, même si vous prévoyez d’utiliser ces derniers : si vous arrivez tard, il se peut qu’il ne reste pas de couchage disponible. Je vous donne plus de détails quant aux hébergements disponibles dans les Tours et les Incontournables de cette Collection. Le bivouac est autorisé sur l’ensemble du parcours entre 19h et 9h, à l’exception du secteur de l’alpage de la Pra. Si vous souhaitez y poser votre tente, renseignez-vous auprès du gardien du refuge du même nom pour savoir dans quelle zone vous êtes autorisés à camper.

La gare d’Aiguebelle, où commence le GR 738, est facilement accessible en TER depuis Chambéry et Grenoble. Si vous décidez d’arriver à Aiguebelle la veille de votre randonnée, vous y trouverez plusieurs hébergements ainsi qu’une aire de bivouac allée de Chaventon. Pour plus de renseignements, consultez ce lien : hautetraverseedebelledonne.com/hebergements/aiguebelle-aire-de-bivouac

Il existe plusieurs manières de revenir à Grenoble depuis Vizille, destination finale du GR. Du lundi au samedi, le bus 70 vous amènera de l’arrêt “Place du Château”, où le GR prend fin, à la gare SNCF Jarrie-Vizille en moins de 10 minutes. De là, vous pourrez prendre un TER et être à la gare SNCF de Grenoble en 15 minutes. Le dimanche, le bus T75 vous emmènera directement du même arrêt à la gare SNCF de Grenoble. Quels que soient votre jour et heure d’arrivée, vous trouverez un moyen de repartir facilement en transports en commun. Pour plus d’informations, consultez : moovitapp.com/grenoble-3200/poi/fr

Je vous conseille d’effectuer votre traversée de Belledonne entre mi-juin et mi-septembre. Vous éviterez ainsi la neige au niveau des cols et des sommets, et pourrez profiter des refuges gardés sur la deuxième partie de l’itinéraire. Si vous souhaitez faire ce GR début juin ou après fin septembre, munissez-vous de l’équipement nécessaire pour vous déplacer sur les névés (crampons et piolets notamment). Certains passages deviennent alors assez délicats.

Avant de vous lancer, je vous recommande de consulter le site internet de l’Espace Belledonne : espacebelledonne.fr. Vous y trouverez des informations sur le patrimoine naturel, historique et culturel de la chaîne que vous vous apprêtez à traverser.

Je vous souhaite une belle aventure !

Carte

loading
loading

Faites-le vous-même

Prêt à vous lancer ? Créez et personnalisez votre propre version de cette aventure en utilisant le Tour complet ci-dessous comme modèle.

La haute traversée de Belledonne, GR 738

76,4 mi

28 875 ft

29 025 ft

Dernière mise à jour : 15 juin 2022

Planifiez votre propre version de cette aventure dans le planificateur multi-jours en vous basant sur les étapes proposées dans cette Collection.

En savoir plus
komoot premium logo

Tours et Incontournables

  • Map data © OpenStreetMap contributeurs

    Étape 1 : d'Aiguebelle au yayla de Rochebrune — La haute traversée de Belledonne

    Difficile
    05:23
    9,07 mi
    1,7 mph
    3 700 ft
    1 850 ft
    Randonnée - Expert . Excellente condition physique nécessaire. Sentiers accessibles pour la plupart. Restez vigilant.

    Votre haute traversée de Belledonne commence par cette étape peu exigeante qui vous fera prendre de la hauteur dans un cadre magnifique. À Aiguebelle, profitez des différents commerces pour faire des réserves en nourriture et en eau.

    

    Vous traversez le village et votre aventure démarre. Les premiers

    par Chloé Perceval

    Voir
  • Difficile
    07:03
    9,71 mi
    1,4 mph
    5 125 ft
    2 000 ft
    Randonnée - Expert . Excellente condition physique nécessaire. Sentiers accessibles pour la plupart. Restez vigilant.

    Cette seconde étape vous fait prendre de la hauteur. Entre pâturages et combes sauvages, c’est une journée bien variée qui vous attend.

    

    Du yayla de Rochebrune, vous retrouvez le tracé du GR et commencez à grimper après trois kilomètres relativement plats. Vous évoluez sur un chemin forestier en lacets

    par Chloé Perceval

    Voir
  • Inscrivez-vous pour découvrir des lieux similaires

    Obtenez des recommandations sur les meilleurs itinéraires, pics, et lieux d'exception.

  • Difficile
    07:00
    9,84 mi
    1,4 mph
    3 375 ft
    5 150 ft
    Randonnée - Expert . Excellente condition physique nécessaire. Sentiers accessibles pour la plupart. Restez vigilant.

    Cette troisième étape vous amène dans un univers plus sauvage que les deux précédentes. Vous allez évoluer sur des sentiers à flanc de falaises jusqu’au Plan de l’Ours.

    

    Vous commencez votre journée par une montée d’environ deux kilomètres qui vous mène au col de la Frèche, à 2 183 mètres d’altitude. L

    par Chloé Perceval

    Voir
  • Difficile
    07:52
    10,9 mi
    1,4 mph
    5 100 ft
    3 450 ft
    Randonnée - Expert . Excellente condition physique nécessaire. Sentiers accessibles pour la plupart. Restez vigilant.

    Du Plan de l’Ours, vous reprenez votre chemin. Vous évoluez sur un sentier boisé jusqu’au refuge non gardé de l’Aup Bernard, où vous pouvez refaire vos réserves en eau si besoin. Vous descendez graduellement vers les hameaux du Gleyzin et de la Bourgeat Noire, où le temps semble s’être arrêté.

    

    La mont

    par Chloé Perceval

    Voir
  • Difficile
    05:52
    7,67 mi
    1,3 mph
    3 925 ft
    2 675 ft
    Randonnée - Expert . Excellente condition physique nécessaire. Sentiers accessibles pour la plupart. Restez vigilant.

    Cette cinquième étape vous mène jusqu’au plateau des 7 Laux, à plus de 2 200 mètres d’altitude. Elle est un peu plus courte que les précédentes, ce qui vous laissera le temps de profiter de l’ambiance chaleureuse du refuge des 7 Laux et de l’environnement d’exception dans lequel il se trouve.

    

    Du chalet

    par Chloé Perceval

    Voir
  • Difficile
    07:41
    9,46 mi
    1,2 mph
    3 475 ft
    4 125 ft
    Randonnée - Expert . Excellente condition physique nécessaire. Excellente maîtrise, chaussures résistantes et expérience alpine exigées.

    Cette sixième étape est assez spectaculaire : vous allez traverser le plateau granitique des 7 Laux et profiter de panoramas grandioses.

    

    Vous quittez le refuge et empruntez le sentier qui longe le lac de Cottepens. Vous êtes dans un environnement d’exception, un alpage rocheux parsemé de lacs de toutes

    par Chloé Perceval

    Voir
  • Difficile
    07:42
    10,2 mi
    1,3 mph
    3 675 ft
    4 525 ft
    Randonnée - Expert . Excellente condition physique nécessaire. Excellente maîtrise, chaussures résistantes et expérience alpine exigées.

    Vous quittez le refuge et commencez votre journée sur un sentier dans les pierriers à flanc de falaise. C’est un univers minéral et impressionnant, et vous pouvez apercevoir quelques jolies petites cascades jaillir entre les roches.

    

    Après un peu plus d’un kilomètre de marche, vous commencez votre ascension

    par Chloé Perceval

    Voir
  • Difficile
    05:49
    11,0 mi
    1,9 mph
    800 ft
    5 325 ft
    Randonnée - Expert . Excellente condition physique nécessaire. Sentiers accessibles pour la plupart. Restez vigilant.

    Cette dernière étape n’est pas pour les genoux sensibles : il vous faudra descendre 1 630 mètres de dénivelé négatif pour rejoindre Vizille et la fin de ce GR 738. C’est malgré cela une très belle étape, qui se passe presque entièrement dans les bois.

    

    Vous quittez le Recoin et empruntez un chemin forestier

    par Chloé Perceval

    Voir

Fan de cette Collection ?

Commentaires

    loading

Collection Stats

  • Tours
    8
  • Distance
    77,9 mi
  • Durée
    54:22 h
  • Élévation
    29 150 ft29 100 ft

Vous aimerez peut-être

Randonner sur les crêtes — Le tour du Pays d’Allevard

Randonnée - Collection par Chloé Perceval

Entraînement trail — 7 parcours balisés autour de Besançon

Course à pied - Collection par Luc Gesell

Histoire de l'ingénierie civile — Le canal de Castille à vélo

Sortie à vélo - Collection par Yulman