105
215

Carola K.
 

À propos de Carola K.

Wenn ich draußen bin, bin ich glücklich. Da ich mich gerne an meine Abenteuer erinnere und stets dabei bin, neue zu planen, blogge ich seit einigen Jahren über meine Leidenschaft. Als offizielle Collection-Redakteurin für komoot plane ich aber nicht nur mein, sondern auch dein nächstes Abenteuer.Mit Vorliebe wandere ich in den USA, wo ich mich in die kargen Wüsten verliebt habe. 2019 habe ich den 1.300 Kilometer langen Arizona Trail durchwandert und plane viele weitere Kilometer in den Canyons, Wüsten und Bergen – darunter den Pacific Crest Trail in 2022. In und um Berlin geht es flacher zu, dafür werden hier Kilometer für Langdistanzmärsche geschrubbt, mit dem Packraft die Fluss- und Seenlandschaft erkundet und die Trails mit dem Mountainbike gerockt.Aber egal, ob Berlin oder Grand Canyon – ich freue mich, wenn du meinen Spuren und Empfehlungen folgst. Einige Touren kenne ich selbst bestens. Genauso spannend ist es aber, völlig neue Gebiete mit komoot zu erschließen. Dabei finde ich für dich die schönsten Routen und interessantesten Highlights. Da sich Bedingungen und Wege ändern können, bin ich froh über dein Feedback, falls eine Route einmal nicht mehr passt. :)Viel Spaß!Arizona Trail Collection: komoot.de/collection/904668/-arizona-national-scenic-trail

Distance

8 455 km

Temps écoulé

1822:44 h

Collections personnelles
Voir tout
Activité récente
  1. Carola K. a fait une randonnée.

    7 jours environ

    03:53
    9,75 km
    2,5 km/h
    280 m
    450 m
    Andy®, Albert et 107 autres aiment ceci.
    1. Carola K.

      Dernier jour - il est temps de rattraper le tour qui a été perdu vendredi. Le confort de la Grenzbaude rend impossible un départ anticipé. Le petit déjeuner au coin du feu est tout simplement trop agréable. Et du coup nous ne commençons en fait que vers 11h avec un jeune couple qui nous a rejoint hier. Comme nous devons tous refaire nos réserves d'eau, nous prenons le chemin vers le puits que j'ai découvert l'année dernière. Au Krippenbach, nous nous séparons et nous heurtons à nouveau les buissons.Fourrés, fougères, mûres, tout nous tombe sous les pieds. Et c'est raide aussi. A un moment je vois enfin un vrai chemin devant moi : le Forststeig ! Nous nous faufilons à la frontière et bifurquons vers le nord au niveau du Großer Zschirnstein. Le chemin d'escalade entre les rochers a encore une fois une pente sans précédent. Une fois au sommet, la vue nous récompense au-delà de toute mesure.La colonne de triangulation en pierre, visible de loin, orne le rocher d'observation. Nous nous préparons un repas chaud, de sorte que seul un oignon triste et sinon seul un vide béant reste dans le sac de nourriture. Sur le Hirschsteig caillouteux, il passe la cave à gibier jusqu'à Kleingießhübel. Je suis un peu soulagé par la situation du parcomètre que ma voiture soit toujours là. Enfin, nous nous arrêtons dans la Zschirnsteinbaude et enduisons un Schnitzel XXL. Enfin, au moins la moitié. Cela ne peut tout simplement pas être fait.Lundi, 22h Nous sommes rentrés à la maison il y a longtemps et bien que j'étais éveillé auparavant, je me sens soudain plus mal. Après quelques séries de diarrhées vomissantes, j'essaie de comprendre d'où vient cette réaction soudaine. Je suis sûr que c'est une intoxication alimentaire.Mardi après-midi. Je reçois le message que les deux randonneurs rencontrés au bivouac de Zehrborn ont connu le même sort. Comme nous n'avons pas eu de chevauchement en mangeant, cela exclut probablement une intoxication alimentaire. Mon sage médecin indique clairement que le norovirus est à nouveau endémique. Aha. Je sais déjà pourquoi je préfère généralement la forêt aux toilettes communes. Il y a donc encore des virus contre lesquels aucun masque ne protège...

      Traduit avecTexte d'origine
      • 3 jours environ

  2. Carola K. a fait une randonnée.

    19 septembre 2021

    Weschi, Gurkenpaule et 137 autres aiment ceci.
    1. Carola K.

      Après une nuit complètement pluvieuse et un bon petit-déjeuner à partir du sac de nourriture (que les souris n'ont heureusement pas atteint pendant la nuit), nous sommes partis pour l'assiette de bordure. Des montées raides nous mènent, nous décidons de la supposée inoffensive. Mais les mètres verticaux veulent être gagnés - et sur la distance la plus courte possible.La Grenzplatte est une image kitsch que j'ai vue si souvent sur des photos mais jamais vécue : les nuages se déplacent à travers les formations de pierre en dessous de moi et laissent une atmosphère mystique. Il fait encore vent. Difficile d'imaginer qu'il y a trois ans mon matelas et mon sac de couchage ont volé autour de mes oreilles lorsque j'ai eu la bonne idée de passer la nuit ici.Peu de temps après la Grenzplatte, nous quittons à nouveau le chemin forestier et serpentons le long d'un chemin étroit et à peine reconnaissable au milieu des pierres. Malgré une extrême prudence, l'un de nous (!) embrasse le sol glissant et mouillé. Au Nymphenbad, il traverse la sécheresse de Biele, remonte aux pierres suivantes et au babillage Reichenauer Bach au Fuchsteich. ??Immergés à nouveau dans la forêt, nous marchons le long du pittoresque sentier frontalier, là où ce n'est pas encore le sentier forestier, et le long d'un petit ruisseau. Une rubrique que je ne peux que recommander chaleureusement. Derrière le Hühnerberg, nous cherchons le chemin le plus court vers le chalet frontalier. Oui, celui d'avant-hier. Nous avons décidé de rester une journée de plus que prévu initialement et de terminer la soirée au coin du feu. Au feu ouvert et aux entrées parfois effrayantes dans le livre d'or. ??Et cette fois, j'ai même trouvé la source de la cabane. ;)

      Traduit avecTexte d'origine
      • 4 jours environ

  3. Carola K. a fait une randonnée.

    18 septembre 2021

    Daniel, Renée et 155 autres aiment ceci.
    1. Carola K.

      Les prévisions météorologiques ont des avantages, mais aussi des inconvénients : Bien trop souvent, nous nous laissons berner par une prévision de mauvais temps. Je remarque toujours que la météo est généralement bien meilleure qu'annoncée. Aujourd'hui ne devrait pas être une exception.Le matin, nous quittons la confortable hutte frontalière et nous nous dirigeons vers la frontière. Bien sûr, j'ai repris des chemins que personne ne semble avoir empruntés depuis des années. Nous nous faufilons donc dans les sous-bois, les hautes herbes et les magnifiques forêts de fougères. En fait, de la pluie a été annoncée pour toute la journée d'aujourd'hui, mais jusqu'à présent, il n'a été que nuageux.L'ascension du Schneeberg est toujours aussi belle que dans mes souvenirs d'il y a trois ans - enracinée, rocheuse, un peu alpine. Dans le restaurant en contrebas de la tour, nous nous régalons d'une légendaire soupe à l'ail et d'un fromage frit avec des frites. Il n'y a rien de plus sain que ça. Lorsque nous en ressortons, d'épais nuages planent au-dessus de la montagne, qui nous accompagnent également pendant un certain temps.Au lieu de suivre le chemin forestier jusqu'à Ostrov, nous empruntons un petit sentier qui nous conduit sur les formations rocheuses et offre des vues fantastiques. La descente est un peu aventureuse à la fin, car officiellement il n'y en a pas. À un moment donné, nous nous retrouvons sur un autre chemin envahi par la végétation et sortons de la forêt du côté allemand. Peu de temps le long de la Biela et à 18h00, nous arrivons au nouveau bivouac de Zehrborn - juste à temps pour la pluie. ??

      Traduit avecTexte d'origine
      • 6 jours environ

  4. Carola K. a fait une randonnée.

    17 septembre 2021

    rotagivaN, Ralf🚶⛰️ 🏕 et 122 autres aiment ceci.
    1. Carola K.

      Si vous sortez du travail trop tard, vous devriez avoir une lampe frontale à portée de main - après ce qui nous a semblé être une éternité, nous avons fait aujourd'hui une courte randonnée à travers les montagnes de grès de l'Elbe. Lentement, c'est comme une deuxième maison et pourtant je trouve encore d'innombrables chemins et chemins que je ne connais pas.Peu après 18 heures, nous avons commencé à marcher sur le parking de Kleingießhübel. C'était un excellent point de départ l'année dernière et - en théorie - c'est toujours le cas. Le fait que le parking soit désormais payant est toujours acceptable. Cependant, j'ai trouvé qu'il n'était plus tout à fait d'actualité que le paiement ne puisse être effectué qu'en pièces ici et que seulement 20 euros devraient être disponibles en pièces pour nos quatre jours. Et pire encore : j'ai pu changer tant de monnaie dans le sympathique Zschirnsteinbaude juste à côté - pour découvrir que la grande machine ne peut être payée que pour un maximum de 24 heures. Qui inventerait quelque chose comme ça dans la région qui appelle au trekking ? Nous avons donc payé 24 heures et laissé une belle note sur le pare-brise avec la note : "Nous serons de retour lundi."A l'origine, je voulais faire un détour par le Großer Zschirnstein sur le chemin de la Grenzbaude pour enfin voir la colonne de triangulation que nous venons de dépasser sur le Forststeig en 2018. Cependant, comme le temps avait passé, nous avons emprunté le chemin le plus court, bien que boueux, jusqu'à la hutte frontalière. La nuit nous a quand même rattrapés et donc les deux randonneurs qui s'étaient déjà installés dans la cabane ont été visiblement surpris quand nous sommes tombés un peu avant 20h. ??Nous avons passé la soirée au coin du feu et encore une fois ma petite guirlande lumineuse USB s'est avérée être l'achat parfait. Confort à la puissance dix. ??

      Traduit avecTexte d'origine
      • 6 jours environ

  5. Carola K. et Advanture2Go ont fait une randonnée.

    28 août 2021

    1. Carola K.

      The lap was supposed to be twice as long, but I let the weather report mislead me. But all the more reason to explore the hills of Märkische Schweiz again!Highly recommended: the Silberkehle, a very natural gorge, where you have a lot to climb. Arriving in good time is an advantage, especially when the weather is good, because even today the parking lot was busy.

      Traduit avecTexte d'origine
      • 28 août 2021

  6. Carola K. a fait une randonnée.

    12 août 2021

    Andreas, Chimborazo et 93 autres aiment ceci.
    1. Carola K.

      First of all: The route presented here does not correspond to my original route. If you follow the tour here, you will hike one of two fascinating hiking trails in the forest north of Jüterbog. An ancient shifting dune and relics from the time as a military training area await you next to an interesting, huge relief in the middle of the heather sand.Some of my discoveries are far from it. If I haven't just gotten lost, I've always followed old streets and paths. Most of them are still provided with old markings. However, these are officially not accessible. Since I would still like to take you on a journey into the past, here are a few photos of the ruins left by decades of military use. Quite a few of them are even marked on the map directly at the hikers' parking lot, from which the tour starts (and I started too) - you just have to take a closer look.A trip to this desert-like area is always worthwhile. Even if you “only” follow the path to the shifting dune and back and if necessary don't stumble across countless bunkers and observation towers like me. ;) By the way, I stayed at the Hubertusbrunnen in the north of the area. This is where the second official hiking trail joins. Part 2 of the tour is coming soon.

      Traduit avecTexte d'origine
      • 22 août 2021

  7. Carola K. a fait une randonnée.

    25 juillet 2021

    00:51
    2,68 km
    3,2 km/h
    10 m
    10 m
    Carola K., Schueni et 39 autres aiment ceci.
    1. Carola K.

      I really enjoy looking for my tour destinations using the satellite view. You discover places that you would not even notice "from below" or on a terrain map. Like the rust-red lake, a remaining hole from opencast mining times that has not made the transition from open-cast mining to a lake that is worth living in. The iron content is too high for anything to survive in the water. Nevertheless, or perhaps because of that, a place worth visiting.Unfortunately, since the sky closed in the course of the day, the photos are unfortunately not quite as brilliant as I would have liked. So I'll come back here in the sunshine. But then with a different approach to hiking: the rummaging through the forest and through the undergrowth with fly critters, which were not at all impressed by Antibrumm, was not ideal now. Oh yes, and by the way, you can't get over the yellow river either. : D

      Traduit avecTexte d'origine
      • 13 août 2021

  8. Carola K. a fait un Tour.

    24 juillet 2021

    Andreas, Stefan S. 😎 et 3 autres aiment ceci.
  9. Carola K. et Advanture2Go ont fait une randonnée.

    20 juillet 2021

    Andreas, Francisco et 191 autres aiment ceci.
    1. Carola K.

      Turquoise blue water, visibility of up to 20 meters, a sunken forest and relics from bygone times - I absolutely love the Gremminer See. Actually I wanted to take my snorkeling equipment with me and everything that I could discover from the boat from the water surface confirmed me. It is worth it!The Gremminer See is an artificial body of water that was created by flooding a former open-cast mine. Relics from this time can be found on the bottom of the lake, which is sometimes only a few centimeters away from the water surface. And with a lot of luck we could even locate the location of the sunken coniferous forest. Several pines protrude from the ground to just below the surface of the water. Absolutely fascinating and one more reason to come back with snorkel gear soon. Even the former excursion boat “Gremmina” lies abandoned and forgotten on the shore and is left to its own devices. Pure Caribbean and adventure feeling!

      Traduit avecTexte d'origine
      • 20 juillet 2021

  10. Carola K. a fait un Tour.

    16 juillet 2021

    Carola K., Ady et 95 autres aiment ceci.
    1. Carola K.

      To do a lap with the skates around the Gremminer See from Vanlife in FERROPOLIS was just too tempting. Fortunately, I had already dealt with the condition of the path beforehand, because the circular route is largely super paved - but only for the most part. In three places it just ends abruptly and turns into gravel. Stupid with skates ... so I just packed my shoes in my backpack. I simply bridged the short sections on socks, but then slipped the two-kilometer long section into my shoes.At a futuristic vantage point on the coal-steam-light cycle path, the skates continued. Skatehiking is born. Why the circular route is not completely paved, however, is not entirely clear to me. But as always, I'm probably not the right audience. 😅

      Traduit avecTexte d'origine
      • 17 juillet 2021

  11. loading