200 Magazine

Love Tour 2020

200 Magazine

Love Tour 2020

Collection par 200 Magazine

14

Tours

111:57 h

2 132 km

21 160 m

Où est-ce que je m’inscris ?
Je ne m’inscris pas. Le Love Tour est une proposition que le magazine 200 fait à ses lecteurs, celle d’une grande balade commune à travers la France. L’organisation est minimale, et c’est volontaire. Pas d’inscription : vous nous rejoignez quand vous voulez, vous roulez autant d’étapes que vous voulez. Nous vous demanderons simplement une signature sur un registre le matin, au départ de l’étape, pour une question d’assurance.
C’est payant ?
Non. Le Love Tour est gratuit. Ça surprend, c’est devenu rare, mais c’est comme ça. Nous vous proposerons simplement de verser un euro par jour dans la cagnotte qui nous permet de faire le plein du fourgon de transport des bagages — en attendant de trouver un fourgon solaire ou à pédales, mais ce ne sera pas pour cette année.
Je vous retrouve où ?
Vous nous rejoignez où et quand bon vous semble, le matin au départ de l’étape (départ le 4 au matin du camping municipal de Saint-Benoît des Ondes), ou en cours de route. Pour nous rejoindre en cours d’étape, sur l’itinéraire, basez-vous sur une moyenne de 20 km/h, vous ne serez pas loin du compte.
Je peux venir pendant combien de temps ?
Aussi longtemps que vous voulez. Vous pouvez nous rejoindre pour une demi-journée, pour quelques kilomètres, ou faire tout le Love Tour avec nous… comme le noyau dur du LT qui s’est constitué il y a deux ou trois éditions.
Je peux me faire accompagner par une voiture ?
Ça n’est pas du tout du tout l’esprit.
Où est le road-book ?
Pas de road-book papier. Nous n’avons pas le temps ni les moyens d’écrire et éditer un road-book de 2 000 km. Les fichiers .gpx des splendides traces dessinées par Elisabeth Lavaill-Lavraivie sont disponibles sur le site de 200 et sur la page Facebook Love Tour 2020. Attention : au moment où sort ce numéro de printemps de 200, elles sont encore provisoires, notamment pour les trois dernières. Veillez à charger les dernières versions, un peu avant le départ.
Si je crève, je lève ma roue et j’attends la voiture Mavic ?
Non : je n’attends personne et je répare moi-même. Vous devez être autonome, de ce côté-là aussi.
Vous transportez mes bagages ?
Oui, mais sous réserves : si le fourgon est plein, il est plein. Vos bagages doivent pouvoir être transportés sur votre vélo, au pire dans un sac à dos. Pas de valises ou de sacs de voyage. En priorité, le fourgon accueille les affaires de camping et les provisions de bouche, bref ce qui est le plus difficile à transporter. Et puis parfois un vélo malade, aussi.
Ça roule vite ?
Ça roule comme vous voulez. Il y a un départ commun le matin, c’est plus sympa, mais ensuite les groupes s’organisent tout seuls, par vitesse et par affinités. Cela évite un gros peloton, qui serait un facteur d’accident. Vous serez rarement seul, sauf si vous le décidez.
Le camping, c’est obligatoire ?
C’est juste une bonne habitude, qui nous permet de passer la soirée ensemble et de ne pas dépenser trop. Nous prévenons les campings de notre passage avant le départ du Love Tour, pour ne pas les surprendre, et nous leur donnons le matin une estimation du nombre de campeurs. Chacun règle son emplacement. Et bien sûr rien ne vous empêche de trouver un hôtel, une chambre d’hôtes, ce que vous voulez.
Le Code de la route, c’est libre aussi ?
Non. On le respecte. Nous vous encourageons à porter un casque et un gilet fluo. Si vous avez des lampes (de jour ou de nuit, ou les deux), c’est encore mieux. Sinon on ne roule jamais à trois de front, on se remet en file à l’approche d’une voiture — c’est la loi — et on s’arrête aux stops, surtout en groupe. Oui, aussi aux feux rouges, mais vous n’en verrez pas beaucoup.
Pourquoi Modération Tour ?
Le thème du Love Tour change chaque année. Il y a eu le Love Tour tout court, le Tour de Montcuq, le Zigzag Tour, qui reliait des cafés de campagne, Le Beaulieu Tour, qui ne reliait que des Beaulieu, le Dyslexic Tour Quant - Toulouges. Cette année nous relions, comme des pointillés sur la carte, des brasseries artisanales choisies par des experts : les lecteurs de 200. Modération, c’est une copine.

Carte

Tours et Incontournables

  • Difficile
    07:52
    182 km
    23,2 km/h
    1 500 m
    1 490 m
    Vélo de route - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Surfaces goudronnées et faciles à emprunter.

    Il a été plusieurs fois reproché au Love Tour d’ignorer la Bretagne. C’est injuste, parce que le premier Love Tour, celui qui lui a donné son nom, parce qu’il avait une forme de cœur, y a passé deux jours. Depuis, c’est vrai, pas grand-chose. Alors on se rattrape. Et bien !
    Départ dans la baie de Cancale, arrivée en bord de mer. On laisse la route de la côte aux touristes en voitures et on passe par l’intérieur. La surprise : oui, il y un peu de relief.
    Départ à 7 heures le samedi 4 juillet.
    Gare proche du départ : Saint-Malo (10 km)
    Camping à l’arrivée : Camping de Kéravilin, Hent Gwaz, voie communale Hent Gwaz ar Gouez, 22300 Trédrez-Locquémeau

  • Difficile
    05:13
    112 km
    21,5 km/h
    1 330 m
    1 330 m
    Vélo de route - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Certaines portions du Tour peuvent être non goudronnées et difficiles d'accès.

    Même stratégie que la veille : nous explorons la Bretagne intérieure. 112 km, c’est une formalité. Ce coude vers Le Faou, là, au bout de 90 km, il ne serait pas parfait pour un pique-nique les pieds dans l’eau ? Bien sûr, que c’est fait exprès. Passage prévu à la brasserie Du Bout Du Monde.Départ à 9 heures le 5 juillet.
    Gare proche du départ : Lannion
    Camping à l’arrivée : Camping de Rodaven, parc Bihan, 29150 Chateaulin

  • Inscrivez-vous pour découvrir des lieux similaires

    Obtenez des recommandations sur les meilleurs itinéraires, pics, et lieux d'exception.

  • Difficile
    07:36
    163 km
    21,5 km/h
    1 560 m
    1 550 m
    Vélo de route - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Surfaces goudronnées et faciles à emprunter.

    163 km pour aller visiter une brasserie bio et artisanale : c’est un très bel échange. Le Finistère ne vous lâche pas si facilement, et les habitués de Paris-Brest-Paris ou des Diagonales connaissent par cœur le champ de bosses ou de montagnes russes qu’il faut affronter lorsque l’on quitte la pointe de la Bretagne. Ensuite, c’est plat.Départ à 8 heures le 6 juillet.
    Gare proche du départ : Châteaulin-Embranchement
    Camping à l’arrivée : Camping du Clérigo,
    lieu-dit Le Marais, 56450 Theix

  • Intermédiaire
    04:22
    103 km
    23,6 km/h
    470 m
    490 m
    Cyclisme sur route - Intermédiaire. Bonne condition physique nécessaire. Surfaces goudronnées et faciles à emprunter.

    Les demi-étapes, c’est une tradition disparue du Tour de France. Le Love Tour adore les remettre à l’honneur. Parcours plat comme la main, ou presque. La première trace s’arrête à Couëron, où le bac nous fera fera traverser la Loire — à moins que vous ne vouliez aller escalader le pont de Saint-Nazaire bien sûr. Après, il n’y a plus qu’à se laisser glisser en roue libre jusqu’à Pornic.Départ à 8 heures le mardi 7 juillet.
    Gare proche du départ : Vannes.

  • Facile
    01:32
    32,5 km
    21,2 km/h
    130 m
    110 m
    Vélo de route - Facile. Tous niveaux de condition physique. Certaines portions du Tour peuvent être non goudronnées et difficiles d'accès.

    Gare de secours : Couëron
    Camping à l’arrivée : Camping PORT CHERI Pornic, 2 Rue du Petit Bois le Clion, 44210 Pornic

  • Difficile
    09:31
    176 km
    18,5 km/h
    620 m
    630 m
    Vélo de route - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Certaines portions du Tour peuvent être non goudronnées et difficiles d'accès.

    Une étape ne se résume pas à son profil, ni le Love Tour à une suite de chiffres. Mais celle-ci est tout de même remarquable. Altitude maximale 80 mètres, atteinte après de redoutables rampes à 1 %. Plus plat, il faut inventer un nouveau mot.Départ à 7 heures le 8 juillet.
    Gare proche du départ : Pornic
    Camping à l’arrivée : Camping La Mouette rieuse, 14 rue du Collège, 17170 Courçon

  • Difficile
    09:59
    224 km
    22,5 km/h
    1 900 m
    1 650 m
    Vélo de route - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Surfaces goudronnées et faciles à emprunter.

    Cela s’appelle un détournement de Love Tour, tout simplement : sur le parvis de la collégiale de Saint-Léonard de Noblat, pendant l’enterrement de Raymond Poulidor (200, épisode 23), l’éditeur de 200 a promis à Robert Dessagne, lecteur honoraire, que le Love Tour 2020 passerait par chez lui, donc par Saint-Léonard. Un coin où, c’est Robert qui le dit, « il y a plus de montées que de descentes », vous êtes prévenus. Promesse tenue. Nous resterons même là pour notre journée de repos, le 10 juillet. Après 224 km, nous ne l’aurons pas volée. Pause prévue à la brasserie MichardDépart à 7 heures le jeudi 9 juillet.
    Gare proche du départ : Courçon - La Rochelle
    Camping à l’arrivée : Camping de Beaufort, Lieu-dit Beaufort, 87400 Saint-Léonard de Noblat

  • Difficile
    07:31
    152 km
    20,3 km/h
    1 830 m
    1 900 m
    Vélo de route - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Certaines portions du Tour peuvent vous obliger à pousser votre vélo.

    D’un plateau l’autre, et entre les deux, la descente vers Brives-la-Gaillarde. Quand on roule depuis une semaine dans l’arrière-cour d’un pays, presque clandestinement, il n’est pas si facile de retrouver la grande ville, ni les rues un peu trop fréquentées de Sarlat. Ensemble, nous survivrons. Passage prévu à la brasserie La Gaillarde.Départ à 9 heures le samedi 11 juillet.
    Gare proche du départ : Limoges -
    Saint-Léonard de Noblat
    Camping à l’arrivée : Camping Huttopia,
    rue Jean Gabin, 24200 Sarlat-la-Canéda

  • Difficile
    12:34
    189 km
    15,0 km/h
    1 860 m
    1 890 m
    Sortie gravel - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Surfaces pavées pour la plupart. Pour tous les niveaux.

    Une descente plein sud à travers le Quercy et le deuxième 200 du parcours. Parce qu’un Love Tour sans un (presque) 200 n’est pas tout à fait un Love Tour. Si vous n’avez encore jamais fait un 200, c’est le moment. Le relief est modeste, les décors somptueux, la brasserie Jean Brasse nous accueille à 10 km de l’arrivée, à Gimont. Ensuite, direction le camping de bord de lac. C’est simple : si vous n’êtes pas satisfait, on vous rembourse. Départ à 7 heures le 12 juillet.
    Gare proche du départ : Sarlat
    Camping à l’arrivée : Camping Lac de Thoux St-Cricq, lieu dit La Téoulère, 32430 Thoux

  • Difficile
    05:11
    125 km
    24,2 km/h
    650 m
    650 m
    Vélo de route - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Certaines portions du Tour peuvent être non goudronnées et difficiles d'accès.

    125 km, c’est presque une demi-étape. Elle passe la Garonne, contourne prudemment Toulouse par le nord, remonte le Tarn et se termine dans une autre ville rose. Une promenade.Départ à 9 heures le lundi 13 juillet.
    Gare proche du départ : Gimont (11 km) -
    Toulouse (47 km)
    Camping à l’arrivée : Albirondack Park,
    31 allée de la piscine, 81000 Albi

  • Difficile
    07:47
    160 km
    20,5 km/h
    2 100 m
    1 510 m
    Vélo de route - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Surfaces goudronnées et faciles à emprunter.

    Juste une mise en jambes avant l’étape du lendemain, en se faufilant entre les premiers causses. Et une arrivée sous le mont Aigoual. S’il vous tente, n’hésitez pas. C’est 200 qui régale. Passage prévu à la brasserie de la Jonte.Départ à 8 heures le mardi 14 juillet.
    Gare proche du départ : Albi
    Camping à l’arrivée : Camping La Cascade, Salvinsac, 48150 Meyrueis

  • Difficile
    13:17
    204 km
    15,3 km/h
    4 050 m
    3 780 m
    Vélo de route - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Certaines portions du Tour peuvent être non goudronnées et difficiles d'accès.

    Vous avez bien lu : 4220 mètres de D+, comme une étape de montagne du Tour de France, mais sans les Alpes ni les Pyrénées, rebattues. Nous vous proposons mieux : les causses, le mont Lozère, la Margeride, l’Ardèche…
    Ce que la France propose de mieux en matière de départementales désertes (même en juillet), de moyenne montagne et de goudron à gros grains. Un demi-Annapurna, ça vous tente ? L'office de tourisme Mont-Lozère nous accueille autour d'un petit-déjeuner au Bleymard, en bas du mont Lozère. À l'arrivée, passage prévu à la brasserie l'Agrivoise.
    Départ à 6 heures le mercredi 15 juillet.
    Gare proche du départ : Meyrueis - Millau
    (40 km)
    Camping à l’arrivée : Camping La Licorne, Route de Chaumette, 07320 Saint-Agrève

  • Difficile
    09:23
    147 km
    15,6 km/h
    1 630 m
    2 190 m
    Sortie à vélo - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Surfaces pavées pour la plupart. Pour tous les niveaux.

    Quitter les hauts plateaux de l’Ardèche, à 1000 mètres d’altitude, est toujours un crève-cœur. Et puis ce n’est pas si facile : ils font tout ce qu’ils peuvent pour vous retenir. Ensuite, descendre dans la vallée du Rhône, passer le Rhône et l’autoroute — la quoi ? — et filer vers les Alpes pour, une fois de plus, se tremper les pieds dans un lac. Vous pouvez contourner les dernières bosses, avec vue sur la Chartreuse. Mais ce serait dommage… Arrêt prévu à la Brasserie du Val d'Ainan.Départ à 8 heures le jeudi 16 juillet.
    Gare proche du départ : Saint-Agrève
    Camping à l’arrivée : Détente et Clapotis,
    La Véronnière 1678, Route des Chevaliers
    de l'An Mil, 38620 Montferrat

  • Difficile
    10:10
    163 km
    16,0 km/h
    1 530 m
    1 650 m
    Sortie à vélo - Expert. Excellente condition physique nécessaire. Surfaces pavées pour la plupart. Pour tous les niveaux.

    …et puis encore une fois, la dernière, se retrouver tout bête et tout ébahi, une mousse à la main, les pieds dans l’eau, en se demandant à quoi ressemblaient nos étés avant le vélo, le Love Tour. Encore une fois, ne pas savoir tout à fait comment se dire au revoir, et adorer cela. Passage prévu à la brasserie Le Mazot.Départ à 8 heures vendredi 17 juillet.
    Camping à l’arrivée : Camping de Saint Disdille, 74200 Thonon-les-Bains

Fan de cette Collection ?

Commentaires

    loading

Collection Stats

  • Tours
    14
  • Distance
    2 132 km
  • Durée
    111:57 h
  • Élévation
    21 160 m

Vous aimerez peut-être

Three Peaks Bike Race — Vienne à Nice
Vélo de route - Collection par
Sofiane Sehili
La ViaRhôna - Des Alpes à la Méditerranée
Sortie à vélo - Collection par
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
200 Magazine

Love Tour 2020